Tout propriétaire d’un terrain situé à moins de 200 mètres des bois, forêts, landes, maquis et garrigues a l’obligation de débroussailler avant le 30 juin et de maintenir son terrain en état de débroussaillement durant toute la période rouge.

Débroussailler : une obligation et une protection

Il faut débroussailler à 50 m de toute construction et à 10 m de part et d’autre des voies privées, y compris sur les propriétés voisines. En cas de refus de votre voisin, vous devez saisir le maire qui pourra procéder au débroussaillement d’office et refacturer.

Attention ! Dans les zones urbaines (U) du plan local d’urbanisme (PLU), le débroussaillement doit être réalisé sur la totalité du terrain.

Si vous ne remplissez pas vos obligations, vous prenez le risque de ne pas être couvert par votre assurance en cas de sinistre !

La sanction, c’est l’incendie !

Et n’oubliez pas : le débroussaillement n’est pas une sanction, c’est une protection. La sanction, c’est l’incendie ! Sur une zone parfaitement débroussaillée, le feu baisse d’intensité, faute de combustible, et passe sans causer de dommages importants. Les sapeurs-pompiers dont le travail est alors sécurisé et facilité, peuvent alors se consacrer entièrement à la lutte contre l’incendie en milieu naturel.

Enfin, après le débroussaillement, les végétaux ne doivent pas rester sur votre terrain et a fortiori près de votre habitation. Ne les brûlez pas ! Déposez-les à la déchèterie de la commune, route des Carrières de la Cruelle. C’est gratuit !

En savoir plus :
Le Département des Alpes-Maritimes a réalisé et diffuse une plaquette très bien faite. Retrouvez-la à l’accueil de la mairie ou bien téléchargez la ici :
OLD – Le Guide

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer