Après trois ans de tensions autour d’un câble électrique provisoire défaillant, une solution a été présentée aux riverains de la rue Casimir. La mairie va veiller à ce qu’une telle situation ne se reproduise pas ailleurs.

Mercredi 17 janvier, Enedis et le maire de La Turbie ont tenu une réunion conjointe en mairie au cours de laquelle le gestionnaire du réseau électrique a présenté aux riverains de la rue Philippe Casimir le projet de remplacement du câble provisoire qui  leur gâche la vue et la vie depuis 3 ans.

Après avoir expliqué pourquoi il leur avait fallu un tel délai pour trouver une solution, confier à un architecte spécialisé l’élaboration d’un projet et obtenir l’accord de l’architecte des Bâtiments de France pour ledit projet, les représentants de Enedis ont assuré que les travaux seraient réalisés d’ici juin prochain.

Rue Casimir, le câble provisoire qui dure et gâche la vie depuis 3 ans disparaîtra avant juin prochain

Le câble existant sera remplacé et doublé, afin de répondre aux besoins – toujours plus importants – en énergie pour les 40 ans à venir. Il sera installé sur les façades de façon discrète, dissimulé sous les génoises ou entre les gouttières. Et ces travaux seront l’occasion de « nettoyer » les façades des autres fils et câbles qui y courent.

La bonne exécution de ce projet de qualité sera suivie par l’architecte du projet, Joseph Nieto, et Patrick Bargas, nouveau directeur des services techniques de la Ville.

Enfin, M. le Maire a demandé qu’une étude soit lancée sur l’ensemble du vieux bourg afin de détecter tout nouveau risque de défaillance du réseau électrique et d’y remédier avant qu’elle ne se déclenche.