A la fin de l’épisode neigeux, le maire félicite toutes les équipes municipales pour leur dévouement et leur efficacité.

Commencé lundi, l’épisode neigeux s’éloigne. Il a connu son plus fort dans la nuit de mercredi à jeudi, avec 10 cm de neige dans le centre-ville et jusqu’à 20 à 25 cm sur les hauteurs. Et a provoqué une belle mobilisation des employés municipaux.
En commençant par les services techniques, sur le pont chaque matin. Dès 5 heures, ils étaient 2 lundi matin, 5 mardi matin, 9 mercredi et 10 jeudi matin (reprenant la suite des collègues ayant travaillé la veille jusqu’à 23 heures) pour déneiger les voies communales et y déverser plus de 2 tonnes de sel, en complément des interventions de Force 06 sur les routes départementales.

Cellule de crise et PCS

Mardi après-midi, le maire, le chef de la police municipale, l’adjoint en charge de la sécurité et par ailleurs responsable de la caserne des pompiers, le directeur des services techniques et le représentant de la Croix Rouge étaient réunis en cellule de crise pour organiser le PCS – Plan de sauvegarde communal. La Croix Rouge faisait monter une remorque permettant d’accueillir dans la salle polyvalente jusqu’à 25 éventuels naufragés de l’A8.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, conformément au PCS (plan communal de sauvegarde) activé à la demande du préfet, une cellule de crise en lien constant avec le maire et regroupant des agents de la police municipale et des services techniques a fonctionné toute la nuit.

Le CCAS à l’écoute 

Le CCAS a mobilisé la police et son 4×4 pour permettre la livraison des plateaux repas aux abonnés à ce service. Et pour intervenir auprès d’une dame âgée seule signalée comme étant privée d’eau sur les hauteurs de la ville. Les policiers lui ont apporté des packs d’eau, quelques vivres et ont vérifié que tout allait bien par ailleurs.

« Je tiens à remercier et à féliciter l’ensemble du personnel – y compris nos services administratifs et notamment l’accueil téléphonique – qui s’est montré extrêmement disponible, motivé pour offrir le meilleur service public à l’occasion de cet épisode, commente le maire, Jean-Jacques Raffaele. Heureusement, plus exceptionnel que grave, cet épisode a été l’occasion de faire le test en grandeur réelle de l’efficacité de notre PCS. Nous ferons un débriefing prochainement avec les équipes mais, d’ores et déjà, j’ai prévu de réunir toutes nos équipes dès le retour des vacances pour les féliciter pour leur dévouement et leur efficacité. »