Les services de la CARF constatent une recrudescence de dépôts de gravats dans les bacs à déchets ménagers de La Turbie.

Ainsi, sur une seule journée, la société SMA, qui effectue la collecte des déchets ménagers pour la CARF, a relevé 4 adresses où les conteneurs à ordures ménagères étaient remplis de gravats :

  • 386 chemin de la Vallée du Serrier
  • Route de la Tête de Chien, troisième entrée des Hauts de Monte-Carlo,
  • Les conteneurs de la RN7
  • Chemin des Révoires, au 1490 (le prestataire a noté là « un gros point noir »)

Or, les gravats ne sont pas des déchets « courants » : il ne doivent être ni jetés dans les containers, ni déposés au pied de ces derniers. Ils ne sont pas ramassés dans le cadre de la collecte des déchets ménagers. Et voilà les services techniques de la Ville chargés de vider eux-mêmes les containers pour qu’ils puissent à nouveau être opérationnels…

Les gravats doivent être impérativement déposés en déchèterie. Ces dépôts sont gratuits pour les particuliers justifiant d’une résidence sur le territoire communautaire, avec une franchise de 3 tonnes par an. Au-delà de ces 3 tonnes, le dépôt de gravats propres est facturé 38 €/tonne. Le prix du respect de l’environnement.

Par ailleurs, les entreprises du bâtiment doivent également impérativement se rendre en déchetterie pour se débarrasser de leurs déchets de chantier. Rappelons qu’ils facturent l’enlèvement des gravats à leurs clients.

Le dépôt de gravats – même dans un container – est un dépôt sauvage, tout comme le sont les dépôts d’encombrants, également en recrudescence à l’arrivée des beaux jours. Rappelons qu’il existe une procédure pour les dépôts d’encombrants – il suffit d’appeler le service « ALLO ENCOMBRANTS « au 0.800.080.350 – du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00, pour prendre rendez-vous. Ce service est gratuit.

Les amendes pour non-respect de règles de dépôt des ordures ménagères peuvent s’élever de 35 € jusqu’à 1500 €.